Réseaux Sociaux & Marketing Web

43% des adolescents seraient victimes de cyberintimidation

cyberbullying

Avez-vous déjà parlé avec vos enfants de la cyberintimidation? C’est le temps de le faire. Il est très important qu’ils sachent que c’est un sujet dont ils peuvent parler avec vous en toute confiance. Je vous en parle aujourd’hui car je viens d’apprendre que seulement 1 parent sur 6 sait que sont enfant a été victime  d’intimidation par l’intermédiaire d’un site de réseautage social.

Je ne peux pas m’imaginer comme il doit être douloureux de vivre une situation pareille et en plus la vivre tout seul…  65% des utilisateurs de  Jeunesse, J’écoute» à qui on a posé la question ont dit avoir été victimes de cyberintimidation.

Pour vous faire comprendre le sérieux de ce sujet, je suis allée voir les statistiques sur le site Internet Safety et je les partage avec vous :

  • Un million d’enfants ont été harcelés, menacés ou soumis à d’autres formes de cyberintimidation sur Facebook au cours de la dernière  année;
  • 95% des adolescents qui utilisent les médias sociaux et qui ont été témoins de comportements cruels sur les réseaux sociaux affirment qu’ils ont constaté que d’autres ignorent le comportement méchant. 55% le font fréquemment;
  • 84% ont vu des gens défendre la victime, 27% le font fréquemment;
  • 90% des adolescents qui utilisent les médias sociaux et qui ont été témoin de la cruauté en ligne disent qu’ils l’ont ignorée. 35% l’ont fait fréquemment;
  • 80% disent qu’ils ont défendu la victime, 25% l’ont fait souvent;
  • 79% ont dit au  harceleur d’arrêter d’être méchant et cruel. 20% l’ont fait souvent;
  • Seulement 7% des parents sont préoccupés par la cyberintimidation même si 33% des adolescents ont été victimes;
  • 85% des parents des jeunes âgés de 13 à 17 ans signalent que leur enfant a un compte de réseau social;
  • 43% des adolescents âgés de 13 à 17 ans déclarent avoir connu une sorte de cyberintimidation dans la dernière année. Plus de filles que de garçons en sont victimes (59% filles, 41% garçons).

Note : Cet article a été publié initialement par le Journal Métro de Montréal

Que faire si vous ou quelqu’un que vous connaissez est victime de cyberintimidation? Je vous recommande de visiter ces sites pour apprendre comment réagir et quelle attitude adopter :


Image: Findicons / SourceInternet Safety 

Tagué: ,

Classé dans :Réseaux sociaux, valeria-landivar