Valeria Landivar

Assurances dommages à l’ère du numérique

Le CEFRIO publie aujourd’hui les résultats d’une enquête unique visant à mieux saisir les comportements et les attentes des Québécois en ce qui a trait au magasinage, à l’achat et à l’administration d’une assurance de dommages en ligne. À la lumière des résultats de l’enquête, on constate que le consommateur québécois est déjà très actif dans le magasinage en ligne de produits d’assurance de dommages auto et habitation :

« Dans un contexte où l’utilisation d’Internet est omniprésente dans la vie quotidienne des Québécois et où les achats réalisés en ligne sont en progression continue, les prestataires de services d’assurance de dommages auto et habitation doivent plus que jamais ajuster leurs stratégies afin d’offrir une expérience client intéressante pour les consommateurs qui utilisent la voie numérique » souligne Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO.

Comme le cadre réglementaire québécois ne permet pas encore la distribution par Internet, 79 % des consommateurs transmettent encore aujourd’hui leur demande de soumission par téléphone aux prestataires en assurance. Par contre, si les canaux traditionnels (par téléphone et en personne) sont toujours prédominants dans le processus de vente, l’industrie doit s’assurer d’offrir aux consommateurs un environnement numérique attrayant et sécuritaire afin de distribuer ses produits sur le Web. D’ailleurs, déjà 25 % des demandes de soumissions d’assurance auto ou habitation sont transmises de façon numérique (Web, courriel ou application mobile). Cette transformation numérique est un défi de taille pour les prestataires qui doivent s’ajuster rapidement à l’évolution du marché afin de demeurer concurrentiels, mais également de s’adapter et d’anticiper les besoins de leur clientèle qui évoluent rapidement.

Plusieurs thèmes sont abordés dans cette enquête :

Pour atteindre les objectifs de recherche, le CEFRIO a notamment réalisé une enquête populationnelle auprès de 1075 adultes, des entrevues individuelles auprès d’assureurs et de cabinets en assurances de dommages en plus de procéder à des simulations pour comprendre le parcours client proposé par des entreprises offrant la distribution par Internet de ces types d’assurances.

Des observations hors Québec (Australie, États-Unis, Royaume-Uni et Singapour) réalisées lors de l’enquête ont également permis de comprendre la place accordée au numérique dans les pratiques actuelles des assureurs et de cerner des pratiques déjà en cours dans le monde dont le Québec pourrait s’inspirer pour améliorer l’expérience client numérique.

Le rapport de l’enquête « Assurances dommages à l’ère du numérique » incluant résultats détaillés, graphiques, tableaux et notes méthodologiques est disponible en ligne au : http://cefr.io/asd

 

SOURCE:  Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO) /CNW Telbec

Exit mobile version