Les lauréats des Prix d’Ingénieurs Canada 2018 honorés

Histoires de réalisations, d’excellence et de passion

Jeudi soir, au cours d’un gala à Saskatoon, huit ingénieurs exceptionnels de diverses régions du Canada recevront les plus grands honneurs pour leur contribution à la profession d’ingénieur.

Décernés par Ingénieurs Canada, ces prix soulignent l’engagement communautaire et professionnel exceptionnel, les contributions à la formation en génie, le soutien aux femmes en génie, la contribution d’ingénieurs et d’étudiants en génie à la société canadienne et les projets ou réalisations remarquables en génie.

Transformer les collectivités, faire avancer la profession
Le travail des lauréats des Prix d’Ingénieurs Canada 2018 a une incidence sur tous les aspects de la vie courante, qu’il s’agisse des aliments enrichis en nutriments que nous consommons, de l’eau que nous buvons, des passages pour piétons que nous empruntons, de la réglementation qui assure la durabilité de l’environnement, ou de l’établissement d’une nouvelle liaison avec le Grand Nord canadien. Membres attentionnés de nos communautés, ils mettent leur temps, leurs ressources et leurs capacités de résolution de problèmes au service de la collectivité pour améliorer la qualité de vie des gens partout au pays.

« Les lauréats de cette année sont exceptionnels, affirme Russ Kinghorn, MBA, FEC, P.Eng, IntPE, président d’Ingénieurs Canada. Innovateurs et entrepreneurs, ces ingénieurs contribuent à la prospérité économique de notre pays. Engagés dans la communauté, ils éduquent, informent et sensibilisent le public quant à l’importance de l’inclusion et de la diversité. »

Faites la connaissance des lauréats des Prix d’Ingénieurs Canada 2018
Incarnant la réussite, l’excellence et la passion pour la profession, les lauréats de cette année nous montrent la nature dynamique et diversifiée de la profession d’ingénieur et l’impact du travail des ingénieurs sur la qualité de vie non seulement au Canada, mais aussi ailleurs dans le monde.

Nos huit lauréats en quelques traits saillants :

Une sénatrice canadienne ajoute une distinction à sa carrière remarquable
L’honorable sénatrice Rosa Galvez ajoute la Distinction pour services méritoires ‒ Service professionnel à sa carrière déjà remarquable et fructueuse. Actuellement l’une des deux ingénieurs au Sénat du Canada, elle se consacre tout particulièrement au renforcement de la profession d’ingénieur et à la protection de l’environnement. En tant que professeure et chef du Département de génie civil et de génie des eaux à l’Université Laval, elle a piloté d’importantes améliorations, dont l’ouverture d’un laboratoire de recherche en environnement et l’attribution d’un financement important pour la recherche et de l’équipement dans son département. Spécialiste réputée de la lutte contre la pollution et de ses effets sur la santé humaine, elle est reconnue à l’échelle internationale pour ses recherches sur l’incendie de pétrole dévastateur du lac Mégantic. La sénatrice Galvez préside actuellement le Comité sénatorial permanent de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles, où elle défend ardemment une approche non partisane fondée sur des données probantes pour l’élaboration des politiques.

Projet d’amélioration de l’Aéroport international d’Iqaluit : Relier le Nunavut au reste du monde
Le Nunavut ne possédant aucun lien routier ni ferroviaire avec les autres régions du Canada, le transport aérien joue un rôle critique pour apporter les produits de première nécessité à sa population et relier la région au reste du monde. L’an dernier, la société de génie Stantec a réalisé un projet de 330 millions $ s’étendant sur quatre ans pour moderniser l’unique piste d’atterrissage de l’Aéroport international d’Iqaluit et ses installations de soutien. La nouvelle aérogare a été expressément conçue et construite autour de son environnement nordique canadien et connaît un succès extraordinaire au sein de la communauté, permettant une utilisation plus efficace de l’espace aérien et offrant une aérogare à aire ouverte d’une beauté architecturale saisissante, que les visiteurs et les Nunavummiut pourront utiliser toute l’année. À la fois plus complet et plus fréquent, le service aérien désormais assuré entraîne une réduction du coût de la vie pour les Nunavummiut tout en offrant un meilleur accès au monde et de meilleures possibilités d’échanges commerciaux, d’éducation, de soins de santé et d’activités touristiques.

Combattre l’épidémie d’anémie dans les pays en développement
La prestigieuse Médaille d’or est décernée à Levente L. Diosady, PhD, P.Eng., professeur de génie alimentaire au département de génie chimique et de chimie appliquée de l’Université de Toronto. M. Diosady a dirigé la mise au point de méthodes de fortification du sel avec du fer et de l’iode pour prévenir les maladies liées à des carences en micronutriments, comme l’anémie, qui touchent plus de deux milliards de personnes dans le monde. Il est détenteur de 21 brevets pour ses travaux sur les processus alimentaires et fait actuellement de la recherche sur des méthodes permettant d’ajouter des microéléments au sel, ce qui pourrait encore améliorer la nutrition de millions de personnes dans le monde entier.

La voix du changement : étudiante en génie à McMaster et fondatrice d’EngiQueers
Vanessa Raponi, étudiante en génie à l’Université McMaster et fondatrice d’EngiQueers, est la lauréate de la Médaille d’or des étudiant(e)s en génie. Au cours de sa deuxième année de premier cycle d’études, Vanessa Raponi a fondé McMaster EngiQueers, un organisme dirigé par des étudiants qui vise à faire la promotion de la diversité et de l’inclusion intersectionnelles au sein de la profession d’ingénieur. Arrivée en dernière année, elle l’a transformé en organisme sans but lucratif et a joué un rôle de premier plan dans la création de 30 nouvelles sections dans tout le Canada. En plus de cet exploit, Vanessa Raponi s’est fait connaître comme l’avocate du changement au sein du génie au Canada, prenant la parole à des dizaines de colloques et contribuant à l’organisation d’activités nationales phares comme la Conférence sur la diversité en ingénierie.

Un ingénieur en technologies propres redonne à la communauté qui lui a permis de se libérer de sa dépendance
La Distinction pour services méritoires – Service communautaire est décernée à Gary Schubak, M.A.Sc., P.Eng. Gary Schubak se distingue parmi ses pairs en raison de sa combinaison exceptionnelle d’expertise en génie et de compassion à l’égard de sa communauté. Ingénieur en mécanique menant une carrière enviable d’entrepreneur et consultant à Vancouver, M. Schuback estime qu’il ne serait jamais parvenu à devenir chef de file dans le secteur des technologies propres sans le soutien dont il a bénéficié pour se sortir de sa dépendance. Les expériences qu’il a vécues l’ont amené à faire du bénévolat auprès de la Turning Point Recovery Society, au sein de laquelle il a été membre du conseil d’administration puis président et a largement contribué à la création de milieux soutenants fonctionnant sur le principe de l’abstinence pour se sortir de l’abus de substances. L’apport soutenu de M. Schubak à sa communauté à titre de bénévole démontre bien ce qu’il est possible de faire lorsqu’on met en place des solutions judicieuses pour aider les gens vivant dans la rue à se sortir de leurs dépendances.

Une ingénieure des transports se fait la championne de l’accessibilité des femmes à la profession
Le Prix pour le soutien accordé aux femmes en génie est remis cette année à Jeannette Montufar, PhD, P.Eng. Qu’il s’agisse de favoriser l’autonomie des femmes dans les STIM à l’université ou d’élaborer des lignes directrices nationales pour rendre les passages pour piétons plus sécuritaires pour les personnes à mobilité restreinte, Jeannette Montufar a maintes fois prouvé qu’avec une vision suffisante, l’accessibilité pour tous est réalisable. Jouissant d’une renommée internationale pour son leadership et son expertise dans le domaine du génie des transports, cette ingénieure civile défend l’accessibilité des femmes en génie en supervisant bon nombre d’étudiantes de cycles supérieurs en génie et en favorisant leur autonomie. Elle a par ailleurs créé un fonds pour encourager les femmes défavorisées à entreprendre des études universitaires en génie ou en sciences. Elle a dernièrement joué un rôle de premier plan pour mener une initiative audacieuse intitulée Engineering Changes Lives, fruit d’une collaboration entre le gouvernement provincial du Manitoba et Engineers Geoscientists Manitoba, afin de s’assurer de l’atteinte de l’objectif 30 en 30 fixé par Ingénieurs Canada au Manitoba.

Encourager les étudiants à acquérir de l’expérience pratique en fonction des besoins de la communauté
Encourager les étudiants à regarder au-delà de la salle de classe et à aider à résoudre des problèmes du monde réel est ce qui passionne Hanan Anis, PhD, P.Eng, lauréate de la Médaille de distinction pour la  formation en génie. Titulaire de la chaire en génie de la conception du CRSNG, Hanan Aniss’est donné pour mission de permettre aux étudiants en génie d’acquérir une expérience pratique de la conception et de la mise au point de produits en fonction des besoins de la communauté. Dans le cadre du rôle unique qu’elle joue au sein du programme de génie de l’Université d’Ottawa, elle a créé plusieurs laboratoires et ateliers Makerspace permettant aux étudiants d’appliquer les principes des mathématiques et des sciences qu’ils apprennent en classe. Parmi ses plus grandes réalisations, on peut mentionner le Centre en génie entrepreneurial de la conception, dont elle est la fondatrice et la directrice actuelle. Ses programmes novateurs aident les étudiants à développer le sens de la profondeur en conception, la sensibilité au client et le sens des affaires, en plus d’offrir des occasions d’apprentissage expérientiel avec l’industrie.

Un jeune ingénieur fait carrière dans des projets d’envergure en Ontario, essentiels à la croissance économique
La Distinction pour réalisation exceptionnelle d’un(e) jeune ingénieur(e) est décernée à Maximilian Mantha, MBA, P.Eng. À 34 ans, cet ingénieur civil remarquable a travaillé dans les secteurs privé et public de l’industrie de la construction au cours des 10 dernières années et est actuellement le plus jeune vice-président et gestionnaire régional d’EllisDon Toronto Civil et Looby Construction. Il gagne facilement la confiance et le respect de ses pairs, employés, clients, partenaires commerciaux et fournisseurs. Le leadership lui vient naturellement et il a une approche humble et respectueuse, tout en tenant compte de la responsabilité importante d’une entreprise qui génère des revenus annuels de plus de 200 millions $ et emploie plus de 200 personnes. La réussite de ce jeune ingénieur tient en grande partie à son talent pour concevoir des solutions de financement des infrastructures hors de l’ordinaire et offrir à des collectivités de l’Ontario les grands projets essentiels à leur croissance économique. Combinée à l’ampleur des projets qu’elle a permis de réaliser, cette approche novatrice a renforcé le rôle d’acteur mondial de son organisation à l’échelle mondiale en attirant des talents de classe internationale en génie et en construction et en amenant l’entreprise au rang des plus grands constructeurs au pays.

SOURCE: Ingénieurs Canada

Ce que vous pouvez lire ensuite